Bienvenue dans Manip Story | La secte | Liens

La secte
Par Jean-Christophe Lemay www.deepsound.net (mai 2001)

Visitez mon site musique : deepsound.net
(albums en écoute, vidéos, remixes, infos, trip hop, downtempo, lounge...).
Visit my music website : deepsound.net
(mp3 albums, videos, remixes, infos, trip hop, downtempo, lounge...).

   - Elle recrute ses membres dans une population de gens "paumés", instables et peu équilibrés, s'adresse à des personnes qui manquent cruellement de repères sociaux et affectifs, ayant eu des enfances plutôt difficiles, qui cherchent un sens à leur vie et une reconnaissance extérieure à tout prix.

   - Elle fait croire à ses adeptes qu'ils sont "l'élite" de la population, de grands privilégiés, puisqu'ils ont été sélectionnés à partir d'un très grand nombre d'aspirants. D'ailleurs, le fait qu'autant de gens aient cherchés à faire partie de la secte est pris par les adeptes comme le signe que ce qu'elle leur propose ne peut être que bien pour eux.

   - Elle leur fait croire de ce fait qu'ils vivent une expérience unique, que c'est une chance incroyable pour eux de faire partie de la secte et qu'ils vont enfin, grâce à la secte, pouvoir réussir leur vie. Les adeptes développent ainsi un fort sentiment de reconnaissance envers les gourous, ce qui accentue en fait leur dépendance vis à vis de la secte, qui va pouvoir bien mieux les manipuler.

   - Elle organise la vie des adeptes de sorte qu'ils deviennent totalement dépendants, physiquement et psychologiquement. Elle organise intégralement leurs journées, ainsi que toutes les activités du groupe. Elle leur dit quand manger, se laver, rire, s'amuser, réfléchir, dormir, se lever, s'aimer, se détester, et les prive de leurs activités habituelles restructurantes. La secte leur enlève en fait tout simplement leur liberté. Cela amène les adeptes à régresser, ce qui les rend encore plus manipulables.

   - Elle coupe complètement les adeptes du monde extérieur. Elle les empêche de communiquer avec leurs familles, leurs amis. On les prive de toute information en provenance de l'extérieur, afin d'assurer la cohérence de la manipulation. La secte réussit parfois à recruter certains membres de la famille des adeptes et les fait participer à certains des rites, ce qui a pour effet de conforter les membres qu'ils sont en de bonnes mains, sur le bon chemin.

   - Elle utilise en fait les adeptes dans le seul et unique but de faire du fric. Tous les moyens sont bons, même les plus inhumains, pour que ça aille dans ce sens. Elle se sert des failles affectives et psychologiques des adeptes pour les manipuler en ce sens, tout en leur faisant croire qu'elle les aime et qu'elle s'occupe d'eux, pour leur bien.

   - Elle exerce sur les adeptes une très forte pression psychologique, et leur envoie de nombreux signaux contradictoires (comme "aimez-vous et détestez-vous les uns les autres"), dans le seul but de les fragiliser encore plus et de les rendre encore plus vulnérables à la manipulation. En fait elle rend malade ses adeptes, pour ensuite leur offrir de les soulager, ce qui est le coeur de leur stratégie d'asservissement.

   - Elle met en oeuvre toutes sortes de moyens afin de d'amener ses adeptes à un état d'hyper-émotivité, et ce pour qu'ils aient l'impression que ce qu'ils vivent dans la secte sont des moments forts, uniques et importants, pour qu'ils aient l'impression de vivre "plus" qu'en dehors de la secte.

   - Elle use de tous les moyens pour réduire à néant les tentatives de "rébellion" de certains adeptes, les critiques internes, les mouvements d'humeurs qui se manifestent contre les gourous et mettent en péril l'équilibre du groupe. Elle suit de très près l'évolution psychologique de ses membres, et donne des impulsions adéquates quand elle pense que c'est nécessaire. Les gourous convoquent ainsi régulièrement certains adeptes pour s'entretenir avec eux dans le secret d'un lieu clos, à l'abri du regard des autres membres de la secte, afin de distribuer bons points et réprimandes, sermons ou encouragements, et accorde même certains privilèges aux plus récalcitrants.

   - Elle a fait signer aux adeptes un document contractuel stipulant qu'ils ne doivent en aucun cas parler de ce qui se passe dans la secte sans que cela soit supervisé par les gourous, qu'ils cèdent l'intégralité de leurs droits les plus fondamentaux, tant patrimoniaux, moraux qu'humains, et qu'ils devront reverser à la secte plus de la moitié de leurs revenus après y être entrés. Bien entendu, la secte se dégage de toute responsabilité quant à d'eventuels dommages (psychiques et physiques) que pourraient subir les adeptes lors de leurs séjours au sein du groupe...

   - Elle tente d'empécher à tout prix que des adeptes quittent la secte, en usant soit de son pouvoir psychologique, soit de menaces (en rapport avec le contrat signé), soit en essayant de les corrompre. La plupart du temps, cela suffit. Mais s'il arrive qu'elle ne puisse empécher le départ d'un des leurs, elle n'hésite pas à le soudoyer afin qu'il cache les vraies raisons de son départ aux autres adeptes.

   - Elle empêche également l'extérieur et ceux qui se rendent compte de l'horreur de la situation, de communiquer avec les adeptes, pour qu'ils ne puissent pas les mettre en garde du danger de l'expérience qu'ils vivent au sein de la secte. Quitte à employer la force physique. Elle justifie cela auprès de ses adeptes en disant que cela risquerait de compromettre le programme mis en place dans le groupe et donc leur propre développement.

   - Elle développe une stratégie de communication très étudiée à destination de l'extérieur, des médias, du public. Elle cache, censure, manipule, travestit la réalité de ce qui se passe réellement dans la secte, et ne laisse filtrer à l'extérieur que ce qui l'arrange. Elle publie d'ailleurs régulièrement un compte rendu des activités de la secte à destination du public, des rapports mensongers, afin de préserver son image.

   - Elle oblige d'ailleurs les adeptes à se rendre disponible à tout moment pour faire l'apologie et la propagande de la secte auprès du monde extérieur. Elle réussit même à s'assurer le concours d'anciens adeptes.

   - Elle s'entoure d'experts (médecins, psychiatres, psychologues...) et de personnages publics afin de donner une crédibilité à son entreprise.

   - Elle tente d'empécher ses contradicteurs de publier leurs critiques et de livrer les preuves de la manipulation.

   - Elle justifie le bien-fondé de son existence et de son fonctionnement par le fait que les adeptes sont consentants (en apparence...), et qu'ils sont libres de sortir à tout moment s'ils le désirent. Mais comme elle fait tout pour que les adeptes se sentent mieux à l'intérieur qu'à l'extérieur, étant donné qu'ils ont été conditionnés, manipulés et asservis à l'extrême (quand bien même personne ne les a obligé à frapper à la porte de la secte), ils ne sont plus vraiment libres de faire de vrais choix. Ils développent même une peur panique de cet extérieur qu'ils sont sensés pouvoir rejoindre quand bon leur semble...

Prenez un gourdin. Frappez votre voisin sur la tête et assommez le. Vous aurez beau vous défendre de ne pas avoir fait qu'il se trouve à vos cotés et de ne pas lui avoir précisément ôté la liberté de se relever s'il le désire, il ne le pourra point.


Alors ? Qu'en pensez-vous ? Cela fait frémir, n'est-ce pas ? Cela ne vous fait-il pas penser à quelque-chose que nous sommes en train de voir évoluer, là, sous nos yeux ? Quoi ? Loftstory ? Non ! Vous vous méprenez ! Lofstory n'est qu'un jeu. Une émission de télévision. Un divertissement. C'est de l'image. Ca doit pas être bien grave...

Jean-Christophe Lemay - le 19 05 01
deepsound.net

(Cet article m'a été inspiré suite à la lecture d'une contribution (analogie entre Loftstory et une secte) au forum des Humains Associés, dont vous trouverez l'adresse ci-dessous)

Lire également : Bienvenue dans Manip Story

Haut de page



Vous désirez publier cet article sur votre site (non-commercial uniquement) ? Vous avez des remarques à me faire ? D'autres réflexions à me soumettre ? Ecrivez-moi :


Je vous conseille de regarder l'excellente émission "Arrêt sur image" de la Cinquième, consacrée à Loftstory, avec comme invités Serge Hefez, psychiatre, Didier Destal, psychiatre pour Loft Story,Thomas Valentin, vice-président du directoire en charge des programmes de M6. Loftstory, le déchaînement (Real Vidéo)


Les Humains Associés ont ouvert un forum : "Loft Story - Le Cauchemar Climatisé". http://www.humains-associes.org/forum/loftstory/
Egalement un très bon dossier Loftstory sur Cyberhumanisme.org :
http://www.cyberhumanisme.org/matiere/cauchemar.html


Télérama sort également un excellent dossier critique sur le sujet : http://www.telerama.fr/edito/tv/dossiers/loftstory/2merde.asp?fr=1


http://www.zalea.org/index.html
"Nous appelons notamment toutes celles et tous ceux qui se sentent menacés dans leurs libertés fondamentales, dans leur dignité d'être humain, à manifester leur refus de cette télé-criminelle qui, sur les ondes hertziennes, qui pourtant constituent un bien public inaliénable appartenant à la communauté, diffuse un spectacle d'humiliation, de souffrance et de détresse humaines aux seules fins d'enrichissement privé."


Haut de page