Bienvenue dans Manip Story | La secte | Liens

Bienvenue dans Manip Story !
Par Jean-Christophe Lemay www.deepsound.net - mai 2001

Visitez mon site musique : deepsound.net
(albums en écoute, vidéos, remixes, infos, trip hop, downtempo, lounge...).
Visit my music website : deepsound.net
(mp3 albums, videos, remixes, infos, trip hop, downtempo, lounge...).

"Le sous-titre de Loftstory ça pourrait être : il ne faut pas se fier aux apparences"
Thomas Valentin, vice-président du directoire en charge des programmes de M6

Tel est pris qui croyait prendre

Contrairement à beaucoup qui se sont positionnés "pour" ou "contre" Loftstory dès le premier jour, avec virulence le plus souvent, j'ai attendu un peu, beaucoup regardé le loft et les lofteurs, avant de juger et de me faire une opinion.

Ayant suivi Loftstory sur le Net depuis le premier jour, je ne peux que me rendre à l'évidence : tout le monde dans ce jeu manipule tout le monde et tout le monde est manipulé ! Les 11 lofteurs, le public et M6 !

Le plus drôle c'est que Loftstory est sensé nous dévoiler, nous le public, nous les jeunes, nous les "gens", alors qu'il me semble que c'est plutôt M6 et la télévision elle-même qui se dévoile et se montre telle qu'elle est vraiment, 24 heures sur 24 ! Analyse.


La censure en direct !

Ce qui saute d'abord aux yeux, c'est l'hypocrisie de M6 et des producteurs de l'émission. Ils tentent de nous faire croire qu'ils filment et nous montrent la réalité de 11 jeunes retirés du monde et livrés à eux-mêmes, 24 heures sur 24, alors qu'en fait ils manipulent, scénarisent, censurent, arrangent, interviennent en permanence sur le jeu, sur la vie de nos 11 lofteurs et sur la diffusion des images et du son au public, comme bon leur semble. Et cette manipulation s'opère sur deux tableaux. Le "live" et les émissions télévisées de M6.

Le direct
Tous ceux qui suivent de près le "live" sur TPS ou Internet (avec en fait 2 à 3 minutes de décalage pour des raisons évidentes de responsabilité éditoriale) ont acquis la certitude totalement fondée que M6 censure volontairement un grand nombre de passages "délicats". Coupures de son et/ou de l'image, plans fixes sur un jardin ou un salon vide, alors que le groupe ou quelques lofteurs discutent, apparaissent toujours dans des moments fortement significatifs. Il ne s'agit pas de paranoïa. Les exemples de censure sont légions.

A de nombreuses reprises, par exemple, nos lofteurs s'emportent contre la production. Les critiques sont vives, de la part de presque tous les habitants du loft. Trop de pression, refus d'entendre leurs demandes au confessionnal, révolte contre l'indécence de certaines caméras etc... et systématiquement, M6 coupe ces passages. Dans le monde lisse et formaté que la production essaye de nous montrer, ca fait désordre des participants qui critiquent de manière virulente et répétée les organisateurs du jeu... On demande aux lofteurs d'être eux-mêmes, mais pas trop quand même...
"Je crois que je les ai tués là ! Je leur ai dit une phrase fatale. Ils s'en souviendront toute leur vie, je crois. Oui, je leur ai dit : franchement Loftstory c'est de la merde" - Kenza (en sortant du confessionnal)

Plusieurs fois, les lofteurs parlent de leur désir de quitter le loft. David, Delphine, Aziz, Kenza, Steevie... ca aussi ca fait bien désordre, surtout quand ca arrive au bout de quelques jours seulement. Le loft est censé représenter une sorte de monde idéal, bien organisé, chaleureux, fraternel, humain, et ca ne colle pas à cette fausse image que les participants aient des envies de partir... Pas de problèmes. Les réalisateurs de M6 veillent et contrôlent les dérapages. Une petite demie-heure de poulailler et tout rentre dans l'ordre !

Une trentaine de caméras et une cinquantaine de micros, dont plusieurs dans la salle de bain, les chambres et les toilettes, c'est le concept de la "fiction réelle". Alors pourquoi censurer de manière évidente les passages où nos lofteurs se lâchent ? Les lofteurs fument, boivent, sont grossiers, parlent sans arrêt de sexe, "cassent" les sponsors ("Ikéa c'est de la merde"), et plus ca va, plus M6 censure ces passages. C'est le comble quand même de jouer les puritains quand on monte une émission si voyeuriste, non ?

Autre cas de censure : quand les propos de certains interlocuteurs (prod, psy etc...) des lofteurs dans le confessionnal sont rapportés. M6 n'aime pas ca du tout, du tout, du tout (comme dirait Laure...). Et pour cause : nos lofteurs sont allègrement manipulés aussi par la production. Mais ça, on le verra plus tard.

Enfin, par deux fois, le loft a fait l'objet d'une intrusion de la part de personnes extérieures. La deuxième fois, un certain Renaud a réussi à s'introduire dans le jardin et à parler aux lofteurs. Et évidemment, la production a immédiatement coupé nette la diffusion. Et surtout, on n'en entendra jamais parlé sur M6. Ben voyons... tout va bien dans le meilleur des mondes à Loftland !

Il y a comme ca toute une série d'autres sujets que M6 ne supporte pas : quand les lofteurs discutent des contrats qu'ils ont signés avec la boite de production, quand ils parlent du départ voulu des uns et des autres, quand ils parlent de leur casting, de leur sentiment d'insécurité après l'intrusion d'un inconnu dans le loft, quand Loana raconte ses multiples tentatives de suicides, quand ils parlent trop crûment de sexe, quand ils parlent de ce que la production leur a dit dans le confesionnal pour diriger ou contrôler le jeu etc...

Nous ne sommes pas des idiots ! Quand M6 parle de problèmes techniques pour légitimer des coupures de diffusions, on rigole ! M6 a voulu produire un "reality show" total et la chaîne n'assume absolument pas. Elle est complètement débordée par ce qui se passe dans le loft, par la "vraie" vie de nos lofteurs, et j'avoue que c'est un vrai moment de bonheur que de les sentir (et les voir) se débattre pour tenter de garder le contrôle sur le déroulement de l'aventure et la maîtrise de leurs "pantins" !

Alors bien sûr, M6 nie complètement cette censure. Ou plutôt ils s'en sortent par une pirouette en disant que c'est une censure "assumée", en se cachant derrière l'idée de responsabilité. Encore une fois, quelle hypocrisie ! Bien sûr que certaines coupures sont dues à la responsabilité éditoriale et aux choix éditoriaux, et que le CSA a aussi mis son grain de sel. Mais ils refusent (évidemment) de reconnaître que la plupart de la censure qu'ils font sur le live fait partie de leur stratégie de contrôler et manipuler le déroulement du jeu et les candidats comme ils l'entendent, de couper tous les passages qui pourraient justement mettre à jour cette stratégie (nos lofteurs sont très bavards), de "polir" l'histoire du loft, notamment.

La diffusion sur M6
La censure exercée par les producteurs de Loftstory sur la diffusion en directe (Net et TPS) ne s'arrête pas là. Tout ce qui a été censuré "en direct" ne passe évidemment pas non plus sur la chaîne, à 18h15 dans la semaine ou 20h40 le jeudi. Il est sûr que M6 doit résumer 24h de vie dans le loft en 40mn, et qu'il y a un choix à faire. On peut cependant remarquer avec quelle application M6 tente de préserver une image lisse, propre de nos lofteurs et de ce qu'ils vivent, une image maîtrisée de leur vie dans le loft. Les résumés de la chaîne ne sont que de grossières caricatures de ce que vivent les lofteurs. M6 réécrit soir après soir leur histoire.

La plupart des tensions et prises de becs entre les protagonistes disparaissent dans la moulinette des réalisateurs, au profit souvent d'une mise en avant d'un ou deux évènement relationnel particulier. Et Dieu sait si nos lofteurs maîtrisent l'art et la manière de se tirer dans la pattes, de dire du mal les uns des autres, d'être hypocrites et calculateurs, et ce à longueur de journée. On préférera raconter comment ils ont réussis à construire un enclos pour les poules en 30mn, monter la chorégraphie de Grease ou défiler en fraises Tagada, raconter la "formidable" histoire d'amour entre Kenza et Aziz et les précautions que Christophe prends avec Julie. Idem quand les lofteurs expriment trop visiblement leur déprime, leur découragement, des mouvements d'humeurs trop "excessifs" pour M6.

Et que dire du "Comme d'habitude nous nous quittons en direct du loft" de Castaldi, alors que la plupart du temps, sont diffusées (avec "connexion avec le loft" en incrustation) des images sélectionnées et déjà passées sur le Net et TPS ??

A lire sur ce sujet de la censure et des choses que M6 tente de nous cacher dans l'article de Francis Rozange pour la Cinquième : Chronique de ce que vous n'avez pas vu sur M6

Habituellement, la censure qu'exercent les médias est relativement cachée. Tout est fait en amont, à l'abri des regards. Avec Loftstory, nous avons la possibilité de voir en quasi temps réel un média dans l'exercice de son pouvoir de censure et de manipulation de l'image et du public. Et c'est très instructif !


Manipulations en tous genres

Par la censure, M6 tente de manipuler le public. Et il y a un vrai danger à présenter Loftstory pour la réalité. Et la production de M6 l'a bien compris en ouvrant systématiquement le résumé quotidien par un avertissement aux plus jeunes "n'hésitez pas à parler de cette émission en famille". La chaîne s'en sort lamentablement en décrivant Loftstory comme une "fiction réelle". Ca n'a aucun sens ! Soit c'est réel, soit ca ne l'est pas. Et dans le cas présent, ce n'est pas réel !

Il est clair, et nous en avons eu plusieurs exemples concrets, que M6 manipule les candidats du loft comme des pantins.

Pression contractuelle
Tout d'abord, une forte pression artificielle est exercée sur eux, de par les règles mêmes du jeu. Tout est fait pour les mettre dans une situation de stress psychologique extrême. Aucune intimité, coupés du monde, l'oeil des caméras 24/24, situation de compétition, prise en charge et situation totale de dépendance etc... Et ca marche. Tous craquent les uns après les autres, très régulièrement. Ca fait de bonnes images pour le prime-time. Il est d'ailleurs intéressant de voir que beaucoup des lofteurs adoptent des attitudes très proches de taulards, dont la plus significative est le développement d'une vraie peur de l'extérieur et de l'appréhension de la sortie future.

Le cas Delphine
Les lofteurs sont donc extrêmement fragilisés de par la situation "contractuelle", et en plus, M6 les manipule pour le "bien" du jeu. La aussi les exemples abondent.
Le plus significatif est celui de Delphine. Tous ceux qui suivent régulièrement le direct sur le Net savaient que Delphine avait annoncé 3 jours avant de partir à ses co-lofteurs qu'elle avait un petit ami, que cet ami avait un enfant qu'elle considérait comme le sien, et qu'ils lui manquaient énormément. Elle voulait partir et en parlait depuis 3 jours à la prod qui selon ses propres mots faisait la "sourde oreille" en ne prenant pas en compte ce qu'elle disait. Autrement dit, une candidate cherchait à rentrer chez elle depuis 3 jours, et les producteurs ont tout fait pour éviter le sujet, tout fait pour qu'elle reste. Imaginez : elle etait la candidate avec la plus grande côte de popularité, et après le départ de David, cela aurait fait plutôt désordre. La peur de la production, c'était aussi que le départ de Delphine n'incite d'autres lofteurs à passer à l'acte et à partir. Steevie, qui avait un penchant évident pour Delphine, avait d'ailleurs exprimé clairement qu'il partirait si Delphine partait. Censure immédiate de M6...
Il a donc fallu monter un "plan", tant pour faire passer la pilule au public qu'aux lofteurs. Et on a trouvé cette histoire de "maladie pas grave du tout qui nécessite quand même une hospitalisation dans 2 jours ou 2 mois"...
Si vous avez suivi en intégralité la lamentable sortie de Delphine du loft, vous aurez remarqué comme moi à quel point tout cela sonnait faux et surtout avec quelle insistance elle demandait aux autres de ne pas quitter le loft. A trois personnes différentes elle a dit : "accrochez-vous et que j'en vois pas un sortir", puis "si je te vois partir c'est que tu m'aimes plus" (sic), puis "restez pour moi"... en l'espace de deux minutes. Drôles d'adieux, n'est-ce pas ? Elle a donc non seulement été manipulée par la production, mais a dû elle-même manipuler ses "amis" pour "plaire" à M6. Ecoeurant...

Le jeu des carottes
La manipulation des producteurs de M6 ne s'arrête pas là. En permanence, ils jouent au jeu de la carotte avec les lofteurs. Untel a envie de partir ? Et hop, on lui garantit un boulot à sa sortie. L'exemple de Aziz est flagrant. Il décide de partir, fait sa valise, on l'appelle au confessionnal, en pleine nuit. De retour, on voit bien qu'il ne partira plus, et on surprend un bout de conversation qu'il a avec Jean-Edouard où il parle d'un boulot qu'on lui a proposé à ASP ENDEMOL (la société de production), dans le confessionnal. Et évidemment, ce passage est vite coupé par la réalisation... Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que nos lofteurs se prennent à jouer au jeu de "je vais leur dire que je veux une Porsche sinon je reste pas" ! C'est assez malsain, non ?
Dans le genre, on surprend aussi des bribes de conversations (vite censurées également), où l'on apprend qu'au confessionnal, des membres de la production ont donné quelques indices positifs sur leur statut de "stars" (normalement secrets pour les lofteurs) à certains qui exprimaient le désir de partir, histoire de leurs remonter le moral, et avant tout pour qu'ils ne partent pas...

La production de Loftstory est donc elle aussi et à son tour, manipulée par les Lofteurs. Je serais à la place des candidats, j'aurais compris depuis un moment qu'ils sont là tout à fait en position dominante pour renégocier leur contrat ! Vous savez, ce contrat abusif que M6 leur a fait signer... Malheureusement, nos amis sont tellement occupés à leurs petites guéguerres intestines que je doute qu'ils y pensent.

De plus, le fait que les candidats soient coupés du monde extérieur, que commence à se développer une certaine peur de sortir, le fait qu'ils soient fragilisés par la pression des caméras 24/24h et la peur d'être "mal jugés", qu'ils soient en quête de reconnaissance extérieure tout en sachant qu'ils peuvent être à tout moment proposés à l'élimination par leurs "amis", les rend complètement malléables et influençables et les maintient dans un état de totale dépendance vis à vis de la production, de leurs anges-gardien (Angela and co), de leurs psychiatres et psychologues. La manipulation des lofteurs par la production, désireuse de garder le maximum de contrôle sur le déroulement du jeu, n'en n'est que plus facile.

Votez, votez.... c'est 3,68 f par appel !
Autre manipulation de M6, les votes pour l'élimination des premiers hommes nominés par les filles. Il faut savoir que le règlement du jeu est très explicite à ce sujet : "A l'issue de la deuxième semaine de l'émission, les participants filles voteront individuellement afin de désigner les deux participants garçons qu'elles souhaiteraient voir quitter la maison. Ce choix sera soumis au vote des téléspectateurs qui décideront, grâce à un modèle mis au point par ASP Production, lequel des deux participants désignés quittera en définitive la maison". Rien qui vous interpelle ? "...grâce à un modèle mis au point par ASP Production" permet à M6-ASP de manipuler comme bon lui semble les chiffres et de faire sortir du jeu qui ils veulent, sans que personne ne puisse rien y trouver à redire. Pourtant Benjamin Castaldi n'arrête pas deux jours avant le vote du public de nous asséner des "c'est vous qui décidez"... Et que penser alors du fait que alors que Aziz avait une très bonne côte de popularité (une des meilleurs même), ce soit lui qui soit parti ? Et que penser du fait que à J-1, les pourcentages se soient à ce point resserrés ? 49,6% contre 50,4% et un Castaldi qui en profite pour souligner lourdement que nous avons le pouvoir, nous le public, de faire pencher la balance d'un coté ou d'un autre (et oui, le public ne connait pas le règlement !) et qu'en plus, on peut voter autant de fois que l'on veut ? Ce que j'en pense, c'est que 4 millions de votants, ce sont des gains entre 4 et 12 millions de francs, par semaine !

Vous savez pas où trouver les vidéos de Jean-Edouard et Loana ?
L'affaire des vidéos hot du loft m'apparaît aussi comme une manipulation évidente de M6. Selon eux, le site aurait été piraté par des hackers, le système vidéo aurait été hacké aussi et ces hackers auraient pris le contrôle des caméras à l'insu des réalisateurs. Non mais qui va croire à ca ? On trouve des quantités de vidéos différentes. Jean-Edouard et Loana faisant l'amour dans la piscine, dans le lit en infra-rouge, Kenza et Delphine nues sous la douche etc etc... Qui d'autre que M6 aurait pu mettre tous ces fichiers à disposition des internautes ? Et puis quelle hypocrisie ! Si M6 est si dérangé par ces vidéos hot, pourquoi filment-ils dans ces endroits intimes ? Pourquoi zooment-ils, réalisent-ils ces scènes ? Je ne vois pas pourquoi ils filmeraient si ce n'est pour diffuser un jour. Ca s'appelle un coup médiatique. Point.

Rumeurs et mensonges
Je ne m'étendrais pas sur toutes les rumeurs qui courent sur la toile à propos du casting, que Jean-Edouard (Convert de son nom) serait le fils de Hugues Convert, co-responsable du bouquet TPS, que Laure (Tavernost de son nom) aurait aussi des liens de parenté avec Nicolas de Tavernost directeur de M6 etc... C'est difficilement vérifiable, et cela n'empêche en rien de démontrer que M6 cherche à manipuler tout le monde avec Loftstory.

Par contre que penser du fait que Delphine a un petit ami, que Kimy, la petite dernière a à l'évidence aussi un copain (je ne vous parlerais pas des petites annonces chaudes d'une certaine Kimy, 23 ans, habitant Avignon, ayant un ami au nom de Christian, ce nom même que Kimy a cité dans la chambre de filles, petites annonces trouvées sur deux sites internet échangistes différents...), et qu'à les entendre, ils sont tous avec leurs "ex"... (David inclus). Delphine a d'ailleurs confirmé dans une interview radio que presque tous avaient des copains et copines. Pourquoi nous dire alors qu'ils sont célibataires ? Ah oui, j'oubliais. C'est de la "fiction réelle" !

Pour du "réel", ça fait beaucoup de censure, de mensonges et de manipulations, vous trouvez pas ? Mais notre histoire ne s'arrête pas là. Car nos lofteurs n'échappent pas non plus à cette nouvelle mode audiovisuelle de la manipulation...


Sexe, mensonge et manipulations

Je m'empresse de dire que je sais que la critique est facile. J'imagine que si j'étais regardé 24/24h, je ne sortirais pas indemne de toute critique, jugement et moquerie. Ceci étant dit, passons à la suite.

Le lofteur est un animal schizophrène
Je pense que vous aurez remarqué que les résumés du soir de M6 ne reflètent pas vraiment l'ambiance qui règne vraiment dans le loft. Que de tensions entre nos 11 lofteurs ! Et ce qui m'impressionne le plus c'est leur schizophrénie. Loftstory est avant tout un jeu, avec des gagnants et des perdants. Le but du jeu est de s'éliminer les uns les autres, afin de remporter un gain de 3 millions de francs. Une grande partie de leur temps est consacrée à se tirer dans les pattes, à se manipuler les uns les autres, à jouer les langues de vipère, à quelques exceptions près. Et malgré cela, tous ensemble, ils parlent d'être une famille, ils parlent d'amour, comme s'ils étaient des amis de longue date, parlent de se revoir, de partir en vacances. La réalité est toute autre : complots, mesquineries, coups bas et autres calculs relationnels (et à ce jeu, Laure est sûrement la plus forte). Quelle image de et pour la jeunesse !

Un autre signe de cette schizophrénie ambiante, c'est le fait qu'à plusieurs reprises, plusieurs lofteuses se sont mises en colère à l'idée que des gens de l'extérieur pouvaient les juger sur leurs comportements dans le loft. Laure, mais surtout Kenza, que plusieurs personnes du public ont insultée à la sortie d'Aziz du loft. "Ca ne regarde personne mon histoire avec Aziz !". Mais... on ne les a pas prévenus qu'il y avait 30 caméras dans le loft et qu'ils avaient un micro autour du cou 24 heures sur 24 ?! Et qu'ils sont dans ce loft justement pour être jugés par leurs co-lofteurs et par plusieurs millions de spectateurs ?

Il faut dire que la démarche de M6 (cautionnée par des psychiatres, il faut le rappeler !) est particulièrement sadique, inhumaine, un véritable piège psychologique dans lequel sont tombés les 11 candidats, à la recherche d'une existence. M6 joue les démiurges. Les "mauvais" démiurges. D'un coté, on dit aux candidats : "aimez-vous, amusez-vous, éclatez-vous, formez une famille, fraternisez, c'est un expérience fabuleuse et unique". Et de l'autre, il leur est dit : "complotez, jugez-vous les uns les autres, guerroyez, et enfin, éliminez-vous !". Quelle horreur ! Dans ce contexte d'enfermement, c'est à rendre fou n'importe qui ! La double directive parentale "fait ça et en même temps le contraire de ça", les psychiatres sont sensés savoir que c'est ce qui rend malade un grand nombre d'enfants de par la monde, non ?

Le lofteur est-il un jeune comme tous les jeunes ?
Et quand j'entend ici ou là qu'ils sont une sorte de représentation symbolique de la jeunesse d'aujourd'hui, mes poils se hérissent ! En 15 jours de loft et de vie commune, il n'y a pas eu une seule discussion digne d'intérêt ! Rien ! Pas une discussion culturelle, politique, sociologique, philosophique, digne de ce nom. Néant ! On a l'impression que la seule et unique chose qui intéresse ces 11 jeunes gens, ce sont leurs nombrils. Quel casting ! 11 personnes exclusivement préoccupées de leur image, occupées à donner une image, à tenter de manipuler les membres de leur "famille" et le public, qui ne pensent qu'à leurs futurs fans du "dehors". Quelle futilité ! J'en connais beaucoup des jeunes de cet âge qui ont de plus grandes préoccupations que nos 11 lofteurs, mais peut-être ceux-là n'ont-ils justement eu aucune envie de rentrer dans le loft...


J'ai peur pour eux

Quand je vois ce qui se passe dans le loft, j'ai vraiment peur pour nos lofteurs. Ils sont tous plus ou moins déséquilibrés psychologiquement, en recherche énorme d'amour et de reconnaissance. Ils ont quasiment tous (à part deux ou trois) eu des enfances difficiles. Loana est plutôt dépressive, a fait plusieurs tentatives de suicides très sérieuses, Jean-Edouard aurait été renié par son père (selon les dires de sa mère), Laure n'a eu quasiment que des expériences amoureuses catastrophiques, plusieurs se promènent très souvent avec leurs nounours et des biberons, Steevy, Kenza et Laure ont à priori été élevés dans des familles monoparentales etc... Quasiment tous en état de manque affectif. Bravo les psys de Loftstory ! C'est vraiment vous qu'il faudrait soigner. Quitte à faire une telle expérience, il eut évidemment fallu des gens solides et équilibrés. Mais vous savez bien sûr que la souffrance des gens se vend plus que leur bonheur... Et puis ca vous fera du boulot pour plus tard, n'est-ce pas ? Moi qui pensais naïvement que la psy servait à soigner les gens, et pas les rendre malades...

Un jeu dangereux
Loftstory est un jeu, mais un jeu ou on joue toute sa personne. Les lofteurs ne seront pas jugés sur des compétences particulières, sportives, intellectuelles ou autres, ce qui leur permettrait de prendre un peu de recul, mais sur ce qu'ils sont, sur leur être. En plus, ils sont préoccupés plus que tout du regard de l'autre, et on les met (ils se mettent) dans une situation où tous les gens autour d'eux doivent les juger, et où des millions de gens vont les juger. C'est aberrant ! Et on sait que le jugement d'une masse de spectateurs peut être cruel. On n'en a eu d'ailleurs un aperçu. Lors de la sortie d'Aziz, Laure et Kenza ont été insultées, et cela les a déjà terriblement touchées. Imaginez une fois sorties...

En plus, le contrat entre ASP et chaque candidat stipule "Le candidat est, d'autre part, parfaitement informé et conscient du fait que participer à l'Emission l'exposera, lors de son séjour dans la Maison, à des conditions de vie extraordinaires. En effet, durant ce séjour, le Participant aura une liberté de mouvement limitée et pratiquement aucun lieu d'intimité. Le Participant marque expressément son accord sur cela. Le Participant est par ailleurs conscient du fait que l'hypothèse de ressentir une pression psychologique doit être envisagée, autant durant qu'après son séjour dans la Maison. Il admet cette éventualité. Le Participant, en décidant de participer à l'Emission, fait un choix en tout point éclairé. Il ne pourra par conséquent, en aucune hypothèse, engager la responsabilité de la Société s'il venait à subir un quelconque préjudice moral, physique ou matériel, durant son séjour dans la Maison ou après celui-ci." Vous les croyez, vous, nos lofteurs tels que vous les voyez vivre depuis plusieurs jours, capables d'envisager de façon tout à fait "éclairée" les conséquences psychologiques d'un tel enfermement, d'une telle pression et d'une telle exposition médiatique, pour eux-mêmes ? ASP les met dans une situation de pression incroyable et leur fait signer un papier comme quoi ils se dégagent de toute responsabilité... si ca c'est pas cynique, indécent et irresponsable.

Une dépendance avilissante
Je crains également la dépression pour pas mal de nos lofteurs à leur sortie. Ils sont maintenus, sur la durée, dans un état de totale dépendance vis à vis du monde extérieur (de la production). On leur dit quand ils doivent dormir, se laver à l'eau chaude, jouer, pleurer, partir, à quelles conditions ils peuvent manger ce qu'ils veulent, quand vivre dans la lumière, dans le noir etc... Toutes les conditions sont réunies pour les mettre dans un état de régression. On les déresponsabilise, on les infantilise. C'est un complet avilissement.
En plus ils ne peuvent pas s'adonner à leurs activités respectives habituelles, ces activités qui équilibrent, calment, reconstruisent (Aziz et son "sac de frappe", Laure ses soins et ses UV, pas de stylos, pas de musique etc...). Et à voir leurs équilibres psychologiques instables, je pense (en ne leur souhaitant pas) que plusieurs ne sortiront pas indemnes de l'expérience Loftstory.

Vu à la télé !
Qu'est-ce que ce monde où on starifie des gens sans aucune raison valable, si ce n'est d'être passés à la télévision ? C'est vraiment glorifier le superficiel et l'artificiel au plus haut point. Et que penser des millions de jeunes qui regardent Loftstory ? Vont-il croire que pour devenir des stars, devenir riches, devenir "importants", être "reconnus", il leur faut suivre l'exemple de nos 11 lofteurs, et vivre dans la superficialité, les luttes de pouvoir, la manipulation de l'autre, l'hypocrisie ? La pseudo précaution quotidienne de Benjamin Castaldi suffira-t-elle à brouiller l'image fausse, dégradante et dégradée que nous proposent les candidats et le jeu ? Pourquoi avoir choisi des candidats aussi futiles, incapables de parler de choses un tant soit peu sérieuses, intelligentes, incapables de réfléchir sur le monde dans lequel ils vivent (et même sur le jeu auquel ils participent !) , incapables d'avoir la moindre réflexion sensée sur l'expérience qu'ils vivent, incapables de parler d'autres choses que d'eux-mêmes et de leurs futurs statuts de "stars" ?
Il faut bien dire aussi que toutes les conditions sont réunies pour qu'ils tombent dans ces travers et dans la médiocrité. Et que cette médiocrité tire lourdement vers le bas. La plupart des lofteurs qui me semblerait capables de tirer l'aventure quelque peu vers le haut (et pourquoi pas vers une réflexion qui pourrait les mener tous vers une sortie prématurée du loft), se font plus bêtes qu'ils ne sont, se cachent, se limitent, s'alignent sur le plus petit dénominateur commun, pour s'integrer dans le groupe, pour ne pas être rejetés.

Et tous ces jeunes (voire très jeunes) téléspectateurs qui ne regardent que les résumés de M6 ne peuvent se rendre compte qu'il y a manipulation sur toute la ligne et que le loft c'est comme le Canada Dry, ca a toute l'apparence de la réalité mais ce n'est pas la réalité ! Que ca peut paraître le Paradis mais que c'est l'Enfer !

Et le CSA qui réagit parce que nos jeun's fument et boivent un peu trop à leur goût... ce qui amènera une censure plus grande de ces moments lors du direct. Quelle hypocrisie ! C'est vraiment ça qui est choquant et dangereux pour la jeunesse ? Le CSA, les manipulations de M6, ca ne le dérangent pas ? Le fait que la dignité humaine soit bafouée volontairement pour des raisons d'argent, ça ne les choque pas ? Le fait que la production joue en permanence sur l'ambiguité (dangereuse) réel-virtuel, qu'elle avilie et mets les lofteurs dans des conditions physiques et psychologiques dégradantes, c'est pas plus dérangeant, ça ?

Et quant à leurs futurs statuts de "star", je crains le pire, à part David qui avait vraiment l'air de savoir pourquoi il participait à ce jeu (il veut faire du cinéma), et qui semble assumer sa fulgurante notoriété. Ils portent dans l'ensemble beaucoup trop d'importance au regard des autres, sont trop peu équilibrés, affectivement parlant, trop immatures, trop à la recherche de reconnaissance, pour ne pas confondre à leur sortie, "l'amour" que vont leur porter leurs "fans" avec du véritable amour, pour ne pas prendre de plein fouet, sans recul, les critiques acerbes qui vont se déverser un peu partout à leur sortie (dans les médias et le public). Laure par exemple (et il y en a plein d'autres), parle de ses "millions de fans" qui l'attendent, et de "tous les nouveaux gens qui t'aime" qu'elle rencontrera à sa sortie... (sic)

Un casting misogyne ?
M6 ne doit pas aimer les femmes. C'est dingue ! Je ne dis pas non plus que les candidats hommes sont des saints. Ils tombent aussi souvent dans des clichés machistes de base. Ils sont aussi souvent grossiers et vulgaires. Mais pourquoi avoir choisi les plus "langues de vipères", les plus nunuches, les plus superficielles, les plus hypocrites, les plus manipulatrices et calculatrices des femmes sur terre !? Quelle image des femmes nous donne Loftstory ! Si je parle de cela, c'est justement parce que j'ai une bien plus haute opinion de la gente féminine que ce que nous proposent les nanas du loft, et M6 de par leur choix de casting. Encore une fois, je pense que M6 a délibérément orienté le casting dans ce sens pour qu'il y ait de l'animation, du spectacle, pour s'assurer du fait qu'il y ait des tensions dans le loft. Triste spectacle...

Loftstory

En conclusion, je dirais que ce n'est pas l'idée d'un Loftstory en elle-même qui me dérange. Réunir 11 jeunes dans un lieu pendant 2 mois et les filmer et diffuser en continu pourrait ne pas me poser de problèmes particuliers, s'il s'agissait vraiment d'un *jeu* ludique entre gens *réellement* conscient et consentant. Ca aurait pu être une expérience riche et intéressante pour tout le monde. Pour eux, et pour nous, s'il n'y avait pas ce jeu (je ?) d'argent, de compétition, toute cette manipulation psychologique morbide, cette recherche fondamentale d'existence à travers l'image et la notoriété.

Mais les conditions que ASP et M6 ont mises en place pour le déroulement du "jeu" sont indignes, indécentes ,sadique, tout simplement inhumaines. Pourquoi manipuler les choses, les gens, les lofteurs, le public ? Pourquoi avoir choisi ce système de nominations, d'auto-sélection malsain dans le groupe, de compétition relationnelle qui ne peut qu'amener nos lofteurs à cultiver leurs plus bas instincts ? Pourquoi créer autant de conditions artificielles de pression psychologique ? Pourquoi avoir sélectionné des candidats fragiles, sans repères, instables ? Pourquoi avoir à ce point insisté sur l'enfermement total et aliénant ? N'est ce pas une démonstration de plus de l'attrait de la société pour tout ce qui est malsain et morbide, vide ? Pourquoi l'harmonie, l'intelligence, la maturité, la beauté sont-ils moins "vendeurs" que la guerre, l'hypocrisie, la bêtise, la bassesse et la superficialité ?

Ca me donne la triste impression que l'humanité n'a pas avançée d'un pas en 2500 ans ! Loftstory, c'est les jeux du cirque modernes. Les organisateurs, tant à Rome qu'à Loftstory, rassemblent des gens dans un même lieu clos (les arènes, le loft), des gens qu'ils ont sous leur coupe (des esclaves à Rome, des esclaves de l'image pour le loft) et toutes les conditions nécéssaires à la compétition, la lutte, la bassesse. A Rome, les esclaves se battaient pour la vie, au loft, ils se battent pour leur "réussite" dans la vie. A Rome, les Romains avaient le pouvoir de vie ou de mort sur les gladiateurs, au loft, la production a le pouvoir de rendre célèbre ou non les candidats.
Loftstory est vraiment une histoire esclavagiste moderne. M6 utilise, comme on utilise des objets, pour faire de l'argent.

Loftstory peut cependant au moins nous amener à réfléchir encore et un peu plus sur les médias, et la manipulation dont nous faisons l'objet à longueur de temps, leur manque de déontologie et d'éthique, leur manque de respect de la dignité humaine. Pour une fois qu'un média nous propose en direct de le voir agir, censurer, manipuler, ce serait dommage de s'en priver !!

Et pour finir, j'ai une proposition de jeu à faire. On prends tous les directeurs de chaînes de télé-poubelle (point besoin de les nommer, n'est-ce pas ?), on les enferme deux ou trois mois dans le loft. Le but du jeu serait qu'ils s'éliminent les uns les autres chaque semaine, et que seul le dernier puisse garder son emploi. On pourrait pimenter le tout de quelques soirées et défis. Par exemple les obliger à regarder en boucle pendant 8 heures le pire de leurs programmes afin qu'ils gagnent le droit de se nourrir la semaine suivante. Déjà, ça nous ferait un peu de vacances, et peut-être qu'en fin de compte ils finiraient par comprendre un peu ?

Jean-Christophe Lemay - le 11 05 01
deepsound.net

Lire également : La secte

Haut de page



Vous avez d'autres exemples de censure ou de manipulation de M6 qui peuvent étayer mon argumentation ? Vous désirez publier cet article sur votre site (non-commercial uniquement) ? Vous avez des remarques à me faire ? D'autres réflexions à me soumettre ? Vous désirez exercer un droit de réponse ? Ecrivez-moi :


Je vous conseille de regarder l'excellente émission "Arrêt sur image" de la Cinquième, consacrée à Loftstory, avec comme invités Serge Hefez, psychiatre, Didier Destal, psychiatre pour Loft Story,Thomas Valentin, vice-président du directoire en charge des programmes de M6. Loftstory, le déchaînement (Real Vidéo)


Les Humains Associés ont ouvert un forum : "Loft Story - Le Cauchemar Climatisé". http://www.humains-associes.org/forum/loftstory/
Egalement un très bon dossier Loftstory sur Cyberhumanisme.org :
http://www.cyberhumanisme.org/matiere/cauchemar.html


Télérama sort également un excellent dossier critique sur le sujet : http://www.telerama.fr/edito/tv/dossiers/loftstory/2merde.asp?fr=1


http://www.zalea.org/index.html
"Nous appelons notamment toutes celles et tous ceux qui se sentent menacés dans leurs libertés fondamentales, dans leur dignité d'être humain, à manifester leur refus de cette télé-criminelle qui, sur les ondes hertziennes, qui pourtant constituent un bien public inaliénable appartenant à la communauté, diffuse un spectacle d'humiliation, de souffrance et de détresse humaines aux seules fins d'enrichissement privé."

Haut de page



Quelques liens sur Loftstory :

http://www.lacinquieme.fr/asi/003387/58/22642.cfm
http://loftscary.free.fr
Loft Poury - http://www.nullos.com
http://www.loftstory.par-la.net
http://www.bofstory.fr.st/
www.theloftstory.fr.st
http://www.toutloftstory.fr.st
http://www.comfm.com/webcam/loftstory/news.html
http://zwyx.org/loftstory
http://cagestory.free.fr
http://www.la-maman-de-jean-edouard.fr.st


Haut de page











Le terme "Loftstory" et le logo et images en haut de page sont les propriétés de M6 et Endemol.